Appareil Chauffe-Cire : Comparatif, test/avis et guide d’achat

L’épilateur électrique est trop douloureux, la crème dépilatoire et le rasoir sont à proscrire et l’épilation au laser coûte très cher… Il ne reste donc que l’épilation à la cire, bon marché et très efficace. Bien sûr, on peut se rendre en institut de beauté, mais il faut avoir le temps et les moyens. Le plus économique est alors de se munir d’un chauffe-cire, qui va vous permettre de liquéfier des billes ou des galets de cire, et de maintenir cette dernière à bonne température.

Ici, je vous propose de découvrir ma sélection des meilleurs chauffes-cire du marché, je vous explique comment les utiliser et je vous parle plus en détail des bienfaits de l’épilation à la cire.

Comparatif des meilleurs chauffes-cire

Plastimea Mealiss 10 Spawax Veet Chauffe-cire iFanze
plastimea-mealiss-10-ultra-simple veet-spawax-chauffe-cire-electrique ifanze-chauffe-cire-avec-400g-avis
Température réglable
Cire fournie
Spatules fournies (une en plastique) (30 en bois)
Notre note
Prix €€ €€€

Avis / Test des meilleurs chauffes-cire

Plastimea Mealiss 10 : Le meilleur à petit prix

plastimea-mealiss-10-ultra-simpleSi vous avez un petit budget, alors ce chauffe-cire est sûrement idéal pour vous. Il n’est pas cher, mais très efficace, et il remplit parfaitement son rôle. Sa qualité de fabrication est vraiment satisfaisante, il se décompose en 3 parties, avec un contenant amovible en aluminium, qui sera nettoyer très facilement si besoin.

L’appareil chauffe vraiment rapidement, ce qui permet de faire fondre notre cire en quelques minutes. On peut régler le niveau de chauffe, pour s’adapter plus facilement à une cire ou pour ne pas chauffer trop fort si notre peau est sensible à la chaleur.

Si on fait chauffer trop de cire, ce n’est pas grave, on peut la laisser refroidir à l’intérieur, il y a un couvercle pour la protéger de la poussière. Il suffira alors de rallumer l’appareil la fois suivante, pour faire de nouveau fondre notre cire. C’est un appareil très simple, vendu sans spatule, et sans cire, mais qui séduit de nombreuses utilisatrices. À ce prix-là, on ne peut réellement que se réjouir de ce chauffe-cire Plastimea mealiss 10.

Plastimea Mealiss 10

Un chauffe-cire pas cher mais efficace !


 

Spawax Veet : Le bon rapport qualité/prix

veet-spawax-chauffe-cire-electriqueC’est peut-être le plus connu des chauffes-cire du marché, puisqu’on a pu découvrir la publicité à la TV pendant quelque temps. Alors non, il ne nous permettra pas d’avoir les jambes interminables du top-modèle de la pub, mais on pourra au moins les avoir aussi douces… C’est toujours ça de pris ! Le Spawax est un tout petit appareil, qui nous permet d’attraper la cire plus facilement, même lorsqu’il n’y en a pas beaucoup. Son ergonomie est vraiment pratique.

Il est un peu long à chauffer la cire, mais il la garde toujours à une température idéale pour ne pas assécher notre peau ou abîmer les peaux les plus sensibles. Il n’y a pas de réglages possible, on doit donc accepter de patienter un peu.

L’utilisation est vraiment très simple et agréable. On peut laisser de la cire en surplus sécher à l’intérieur, et elle fondra à nouveau lorsqu’on rebranchera l’appareil. L’entretien est simple et en plus le design de Spawax Veet est vraiment réussi. La cire offerte à l’intérieur n’est pas de très bonne qualité, mais on pourra acheter la cire que l’on souhaite pour la remplacer. C’est un très bon petit accessoire beauté !

Chauffe-cire Spawax Veet

Un chauffe-cire pas cher et performant


 

Chauffe-cire iFanze : Le meilleur compromis ?

ifanze-chauffe-cire-avec-400g-avisC’est certainement mon chauffe-cire coup de cœur, et cela pour plusieurs raisons. La première, c’est qu’il s’agit d’un kit très complet, avec plusieurs paquets de billes de cire aux différents parfums, et 30 spatules en bois jetables. On va pouvoir commencer notre épilation immédiatement après avoir reçu notre colis ! La cire est en plus de bonne qualité pour le prix de l’ensemble.

L’appareil possède un contenant en aluminium amovible, ce qui est toujours assez pertinent pour l’entretien. L’utilisation est très simple, avec notamment un thermostat qui nous permet de choisir le niveau de température. Ainsi, on peut faire fondre rapidement la cire, sans pour autant se brûler. Celles qui ont une peau résistante à la chaleur pourra donc s’épiler très rapidement, et les peaux les plus sensibles auront le choix de baisser la température.

Comme ses concurrents ci-dessus, il possède un couvercle pour conserver la cire en l’intérieur si on le souhaite. On pourra la faire chauffer et la laisser durcir à l’intérieur si on n’utilise pas tout. C’est un vraiment un très bon appareil, proposé à un prix vraiment intéressant. Si vous souhaitez un kit complet pour démarrer rapidement et facilement l’épilation à la cire, alors foncez sur ce chauffe-cire iFanze !

Chauffe-cire iFanze

Un kit d'épilation à la cire performant et pas cher !


 

Pourquoi s’épiler à la cire ? Les avantages !

C’est une méthode parmi les plus utilisées dans la guerre contre le poil ! On s’épile à la cire depuis des centaines d’années, et on connaît très bien l’efficacité de cette technique. Elle consiste à extraire le poil directement depuis le follicule, ce qui permet d’obtenir une peau douce de façon durable.

C’est évidemment un peu plus long que se raser les jambes, au rasoir ou à la crème d’épilatoire, mais on ne s’épile à la cire qu’une à deux fois par mois maximum. Ainsi, la peau se repose entre chaque épilation. Le rasage irrite la peau parce qu’il est effectué plusieurs fois par semaine si on souhaite conserver des jambes parfaitement douces.

En retirant les poils à la racine, on obtient une peau soyeuse et un résultat vraiment impeccable. Lorsqu’on passe la main, il n’y a pas la moindre résistance. C’est doux, tout doux, on adore ça et ceux qui partagent notre vie (ou notre lit) aussi.

La cire ne retire pas seulement les poils, mais elle fait aussi le ménage des cellules mortes. C’est donc un soin pour la peau. La repousse sera également bien plus fine qu’avec n’importe qu’elle autre méthode d’épilation.

C’est une méthode vraiment économique. Toutes les techniques à la cire ne coûtent pas cher, mais avoir un chauffe-cire à la maison permet de faire des économies. Les billes de cire ne coûtent pas cher du tout et on peut réutiliser à volonté une cire fondue.

On pourra en plus choisir le parfum de notre cire et ainsi avoir des jambes qui sentent bon à la fin de notre épilation.

Quelques inconvénients ?

L’épilation à la cire est douloureuse les premières fois. Il faut que la peau s’habitue, et pour ça, le mieux est de se faire épiler une ou deux fois en institut, avec de s’épiler soi-même à la cire. Les professionnels ont un geste plus sûr, ça fera un peu mal, mais souvent moins que si on le fait tout seul. Cela dit, au bout de 3 ou 4 épilations, ça devient beaucoup plus supportable.

Il faut garder en tête que la cire chaude est moins douloureuse que la cire froide. En effet, la chaleur va préparer la peau avant l’arrachage et cette dernière sera alors bien moins sensible. Je déconseille donc fortement de commencer l’épilation avec des bandes de cire froide, si on n’a jamais essayé la cire chaude, on risque alors de ne plus jamais vouloir utiliser de cire de toute notre vie…

Si le geste n’est pas assuré, alors on peut provoquer des poils incarnés qui poussent sous la peau. Il arrive également que la cire provoque des allergies ou des irritations chez certaines personnes. Prenez donc toujours le temps, comme pour tous vos produits de beauté, de tester la cire sur une petite zone de la jambe, pour voir comment réagit votre peau.

 

epilation cire chaude

Quelles zones du corps s’épiler à la cire chaude ?

On peut s’épiler absolument tout le corps à la cire chaude. Il suffit en effet de simplement gérer la quantité de cire nécessaire à l’épilation de la zone en question. C’est la technique la plus efficace pour le maillot, mais également pour les aisselles. On peut étaler la cire comme on le veut et donner la forme que l’on souhaite. Pour le duvet du visage, c’est également très efficace.

Comment s’épiler à la cire chaude ? Nos conseils !

Les premières utilisations d’un chauffe-cire peuvent être fastidieuses. La cire est une matière qui colle, et donc lorsqu’on est un peu maladroite, on peut en mettre sur le carrelage, sur une serviette, en avoir plein les doigts… Bref, il faut un peu d’entraînement et écouter les bons conseils. Voici donc comment manier la spatule et la cire chaude, comme une pro !

Avant l’épilation

Pour beaucoup, l’épilation est une corvée qu’on souhaite expédier « vite fait, bien fait ». Pourtant, il est primordial de respecter quelques étapes pour avoir une peau aussi impeccable que possible après l’épilation. Voici donc quelques conseils avant de débuter.

La première chose à faire est de bien choisir la période. En effet, les changements hormonaux peuvent avoir des effets sur la sensibilité de votre peau. Lorsque vous êtes indisposées, la circulation sanguine augmente, et l’épilation aura tendance à plus marquer la peau, et à être plus douloureuse.

Attention également à ne jamais épiler une peau qui est irritée. Les irritations, les rougeurs, les inflammations, doivent être soignées, avant de penser à un soin esthétique qui pourrait aggraver vos problèmes de peaux.

Si tout va bien, on commence alors par un gommage. L’exfoliation va enlever une partie des cellules mortes et va permettre d’éviter l’apparition de poils incarnés. La peau sera plus lisse, ce qui facilite grandement l’épilation, et la rend plus efficace.

On peut utiliser un gommage, mais également une brosse pour le corps ou encore un gant exfoliant. Au passage, vous allez raffermir votre peau et combattre la cellulite. Que du bonus ! On prend ensuite une douche chaude qui va commencer à préparer la peau à la chaleur tranquillement. Cela va également permettre d’ouvrir les pores, pour que les poils soient retirés avec plus de facilité. Vous éviterez alors les risques de bouton.

Les poils doivent avoir une longueur suffisante. Certains fabricants assurent que la cire permet de retirer des poils de 0,05 mm, mais c’est faux. Ils doivent mesurer entre 2 et 5 mm pour s’arracher efficacement. S’ils sont plus longs, ce sera plus douloureux.

Pour certaines zones sensibles, comme les aisselles ou le maillot, on conseille de désinfecter au préalable avec une lingette. On peut également passer un peu de talc si on transpire facilement.

Le moment de l’épilation

Le chauffe-cire a fait fondre nos billes de cire, et il ne nous reste plus qu’à passer à l’action pour massacrer du poil ! On prend donc la cire nécessaire à l’aide d’une spatule, et on la tourne avec la cire vers le haut le temps d’arriver jusqu’à la zone à épiler. Cela évite de la voir couler sur le sol et de gratter ensuite pendant 1 heure pour tout nettoyer.

Bien sûr, on aura vérifié la chaleur de la cire pour ne pas se brûler. Si on utilise un chauffe-cire sans possibilités de réglages, à moins d’un problème technique, la cire ne dépasse jamais 42 ou 43°C, il n’y a donc aucun risque de brûlure. Les modèles avec thermostat chauffent plus rapidement, et jusqu’à 100 ou 120°C. Il y a donc un risque de brûlure et il faut être plus vigilent. Si vraiment la cire nous semble trop chaude, alors on peut souffler un peu sur la spatule, comme on le ferait avec une cuillère de soupe avant de l’avaler.

On applique ensuite la cire chaude dans le sens du poil. Il suffit d’une épaisseur de 1 à 2 mm. Si on en met trop, la cire mettra du temps à sécher, et on risque de tirer dessus alors que le poil ne sera pas bien pris. Selon la cire, il faut patienter entre 30 et 60 secondes pour qu’elle soit parfaitement sèche. Important : Pensez à laisser un petit bourrelet de cire en plus à la fin de la bande, pour la saisir facilement au moment de la retirer.

Pour arracher le poil, il faut tirer la bande de cire dans le sens inverse de la pousse. Le geste doit être sec et rapide, avec un mouvement de rotation de poignet. Il ne faut pas tirer vers le haut, mais bien suivre le sens de la pousse. C’est un coup à prendre, mais on le prend vite, puisque plus le geste est rapide et bien dirigé, moins la douleur est présente. C’est une bonne manière de progresser… S’il reste des petits bouts de cire collés à la peau, on pourra les retirer en tapotant un bout de cire utilisé.

 

apres epilation

Après l’épilation

S’il reste encore quelques poils rebelles, il faudra entamer les finitions avec une pince à épiler. Quelques bouts de cire peuvent aussi être fermement accrochés à la peau. Dans ce cas, on utilise un peu d’huile pour le corps, qui va permettre de tout décoller sans gratter ou forcer.

Lorsque l’épilation est terminée, on va pouvoir chouchouter un peu notre jolie peau toute lisse. La première erreur à ne pas commettre, c’est d’appliquer des soins ou des parfums contenant de l’alcool. Un lait ou une huile hydratante sans alcool seront parfaits. Pour les peaux les plus sensibles, afin d’éviter les boutons ou les irritations, un peu d’hexomédine peut-être très utile.

L’eau thermale en spray est également un très bon choix pour tous les types de peau. Elle va hydrater et soulager toutes les mauvaises sensations de grattement ou de picotement qu’on peut ressentir après l’épilation.

D’autres préfèrent utiliser du talc, qui va là encore apaiser la peau, éviter les boutons et rendre la zone épilée encore plus douce. À éviter cependant pour les peaux sèches qui risquent de s’assécher encore un peu plus.

Bien sûr, on évite de prendre le soleil les premiers jours d’une épilation à la cire. C’est le meilleur moyen d’éviter des rougeurs, des allergies, ou pire, des taches pigmentaires qui auraient beaucoup de mal à être effacées.

Faire durer son épilation le plus longtemps possible

L’épilation s’est bien passée, même si ce n’est jamais un véritable plaisir. On aimerait désormais pouvoir conserver une peau très douce pendant le plus longtemps possible. Il existe désormais quelques soins anti-repousse qu vont permettre de gagner quelques jours.

Des crèmes ou des sérums

Ce type de soin se présente sous la forme de crème, de sérum ou parfois de déodorant. Ils vont agir directement à la racine du poil pour freiner sa repousse. Généralement, ils sont composés d’actifs naturels de citron ou de papaye, plutôt acide donc, qui éclaircir le poil et détruire les poils les moins robustes et les plus fins. Ils possèdent également des actifs apaisants dont de nombreuses huiles essentielles qui vont purifier et hydrater la peau.

Pas de miracle mais des résultats convaincants

Les soins anti-repousse vont retarder le retour du méchant poil, mais il ne vont pas l’éliminer. Il y a donc une repousse un jour ou l’autre et le terme « anti-repousse » est un peu galvaudé. On va donc gagner quelques jours de plus avant de voir pointer le point noir du poil à la surface de la peau.

Certaines utilisatrices gagnent jusqu’à 7 à 8 jours de plus, ce qui est tout de même très intéressant. Pour cela, il faut utiliser le soin au bon moment. Vous devez donc appliquer le soin le lendemain d’une épilation, ou 48 heures après pour les peaux les plus sensibles.

Bien sûr, ce type de soin ne fonctionne que sur les épilations qui arrache le poil. Si vous vous rasez les jambes au rasoir, un soin anti-repousse n’aura absolument aucun effet.