Plastimea Mealiss 10 : Test complet d’un chauffe-cire pas cher

Pour se débarrasser des poils, la cire est un allié de choix. Elle est moins douloureuse que l’épilateur électrique, bien plus écologique que les bandes de cire, et elle est aussi efficace que dans un institut de beauté. Le Chauffe-Cire Mealiss 10 se présente comme un appareil efficace et adapté à tous les types de cire.

Dans ce test, je vous explique comment fonctionne ce petit appareil (disponible ici), quels sont ses atouts et ses défauts. Enfin, je vous donne mon avis final en bas de page. Bonne lecture !

8.9 Total Score
Ma note

Pas cher et efficace, ce chauffe-cire permet de retrouver la qualité d'un institut de beauté, à un coût dérisoire. Il chauffe rapidement, garde la cire à bonne température et son entretien est très simple. Que voulez-vous de plus ?

Qualité de fabrication
9
Simplicité d'utilisation
8
Rapport qualité/prix
9.5
Utilité
9
User Rating: Be the first one!

Présentation du Chauffe-cire Mealiss 10

Il s’agit tout simplement d’une mini-marmite, ou un appareil à fondue électrique… L’extérieur est en plastique et l’intérieur est en aluminium. Ce petit appareil va nous permettre de faire fondre des galets ou des billes de cire, puis de conserver la cire à la bonne température pendant toute la séance d’épilation.

Seul l’appareil est fourni, ce n’est pas un kit avec la cire déjà fournie comme le chauffe-cire iFanze ou encore le Spawax Veet. Une simple notice nous explique comment procéder, et on comprend assez vite que c’est extrêmement simple.

 

mealiss 10 avis

 

Comment utiliser le chauffe-cire Mealiss 10 ?

Tout est indiqué dans la notice, et c’est un véritable jeu d’enfant. On commence par brancher l’appareil sur secteur, puis on place nos billes ou nos galets de cire à l’intérieur. On peut régler le thermostat au maximum pour que la cire fonde plus rapidement, mais il faudra ensuite replacer le bouton sur « medium » pour ne pas se brûler.

En moyenne, il faut 5 à 15 minutes, selon le réglage de l’appareil, pour faire fondre notre cire. Il faut attendre que la matière soit bien liquide et parfaitement homogène.

On se munie par la suite d’une spatule en bois (on les trouve par paquet de 50 ou de 100 dans le commerce, et elles ne coûtent pas cher du tout), puis on étale notre cire sur la zone à épiler. Il faut essayer de faire des bandes entre 1 et 2 mm d’épaisseur et étaler dans le sens du poil. On laissera un peu plus de matière à la fin de la bande, pour que le retrait soit plus simple.

Le temps doit faire son œuvre pour que la bande sèche correctement. Tout dépend de la température ambiante. Selon les cires, il faut patienter entre 20 et 60 secondes. Certaines cires professionnelles sèches même bien plus vite, mais sont plus difficiles à utiliser.

Lorsque notre bande est bien sèche, il faudra tirer d’un coup sec en partant du bas et en remontant, pour être en sens contraire de la pousse du poil. Au début, c’est difficile, on s’y prend mal, on a peur que ça fasse souffrir, mais très vite on prend l’habitude, et ça ne fait finalement pas si mal que ça.

 

mealiss 10 chauffe cire pas cher

 

Une utilisation confortable ?

Sur le papier, tout doit se faire très simplement. En réalité, tout va dépendre de la qualité de votre cire. Personnellement, j’achète la cire conseillé par une amie, qui est assez longue à sécher, mais qui permet de faire de jolies bandes sur la jambe.

Quoi qu’il en soit l’appareil chauffe bien et très rapidement. Même à pleine puissance, la cire est bien chaude, il est préférable de la laisser refroidir légèrement, mais il n’y a pas de risque de brûlure. Si on est pressé, en 5 minutes la cire est à bonne température, et on aura besoin de quelques minutes de plus pour au moins avoir des jambes douces.

Si on fait fondre trop de cire, pas de panique. On peut la laisser à l’intérieur. Elle va simplement durcir et il suffira de la chauffer à nouveau pour qu’elle retrouve son état de liquéfaction. Un couvercle protégera la cire dure de la poussière quand on ne l’utilisera pas.

Du côté de l’entretien, il y a deux possibilités. Tout dépend la texture de la cire lorsqu’elle est froide. Certaines sont très dure et se retire très facilement, tandis que d’autres sont vraiment collantes. Dans le second cas, il faudra la faire chauffer et l’essuyer avec un papier jetable.

Verdict : Mon avis sur le chauffe-cire Mealiss 10

C’est un très bon petit appareil, performant et simple d’utilisation. Il fait parfaitement le job qu’on lui demande, et il s’adapte à toutes les cires. Son thermostat est en effet réglable, ce qui nous permet d’essayer toutes les cires que l’on souhaite. Il ne lui faut que quelques minutes pour faire fondre la cire et il la garde ensuite à la bonne température pendant le temps qu’on souhaite.

Ce chauffe-cire est plutôt solide et son entretien assez simple. On regrette juste de ne pas trouver quelques billes ou galets de cire dans la boite, pour faire nos premiers tests. Cela dit, pour le petit prix de vente (à découvrir ici), on ne peut pas trop en demander. Si vous avez un petit budget et que vous cherchez un chauffe-cire efficace, alors vous pouvez foncer, vous ne regretterez pas cet achat !

Plastimea Mealiss 10

Un chauffe-cire pas cher mais efficace !